chorale
Gilbert Parinello


En 2009, cela fera un peu plus d’une douzaine d’années que l’Ensemble Vocal «I Cieli Immensi» aura fait ses premières vocalises ! En ces temps reculés, quelques choristes, amateurs et passionnés, se retrouvaient une fois par semaine au sein du chœur d’adultes du Conservatoire du 5ème arrondissement pour s’initier aux mystères de la polyphonie et célébrer le culte exigeant d’Erato … ou de Polymnie !
En fait, leur muse s’appelait Laetitia Casabianca, et c’est sous l’impulsion de cette chef de chœur passionnante et dynamique que la chorale voyageait, pour son plus grand plaisir, de la Renaissance à l’Ère Baroque. Mais l’appel du soleil est le plus fort et Laetitia part, un beau matin enseigner la musique et le chant à Bayonne, où, elle va créer dès 1997, le Chœur Mixte du CNR Bayonne Côte Basque.

Quelques rescapés de la rue de Pontoise, préférant décidément Benedetto Marcello à Gabriel Fauré, décident alors de chanter de leurs propres ailes, car ce sont à l’unanimité les cieux baroques, vastes et riches de merveilles encore inexplorées qui les attirent ! Et en souvenir du Psaume 18, un choriste propose d’appeler modestement le petit groupe « I Cieli Immensi » ! Un autre, ténor, excellent pianiste, fort d’une longue expérience chorale, dessinateur de cravates dans le civil, quitte le nuage rassurant des chanteurs et se jette à l’eau pour diriger l’ensemble !

Du baroque, que du baroque, encore du baroque, sont les mots d’ordre d’I Cieli Immensi, et sous la houlette de Dominique Lelys, la chorale décide d’éviter, si possible, les « standards » connus et recherche des œuvres plus rarement chantées par des petits ensembles amateurs… Ainsi, pendant quelques années « I Cieli Immensi », fort d’un effectif variant entre 15 à 18 choristes, va se produire, avec des musiciens professionnels lors de concerts de plus en plus exigeants … De plus en plus difficiles !

Quelques œuvres présentées avant 2001 :
Bien évidemment : Le Psaume 18 « Caeli enarrant », de Benedetto Marcello, les Funérailles de la Reine Mary de Henry Purcell, deux motets inédits de Télémann, redécouverts en 1994 (« Fürwahr, er trug unsre Krankheit » et « Das ist meine Freude »), le Psaume 117 de Télémann, le Miserere de Jan Dismas Zelenka, le Dixit Dominus H. 204 et le Magnificat H.78 de Marc Antoine Charpentier…

En 2001, pris à la gorge par ses obligations professionnelles (ce qui est normal pour un designer de cravates et douloureux pour un chanteur) Dominique Lelys décide de rendre sa baguette… Trop de travail de direction, la préparation des répétitions, le travail avec les musiciens, les recherches en bibliothèque… Ouf !
Quelques de mois de flottements…Quelques départs prévisibles…

Mais décidément les Cieux nous sont toujours immenses et propices… Car un nouveau chef nous tombe du ciel !
Gilbert Parrinello a, comme Dominique, un emploi du temps très chargé, mais c’est un musicien professionnel et expérimenté, directeur de Conservatoire, pianiste, chef d’orchestre et chef de chœur, connaissant parfaitement la musique baroque…Il suffit de consulter son cursus présenté ci-après, pour comprendre qu’I Cieli Immensi va prendre un nouvel envol !

Voici quelques unes des œuvres montées en concert avec Gilbert Parrinello entre 2002 et 2007 :
(Voir également le chapitre « Activités » pour consulter les programmes détaillés des concerts et le chapitre « Nous écouter » pour entendre quelques extraits).
Messe pour le "Samedy de Pasques" de Marc-Antoine Charpentier,
«O Domine Deus meus » de Henry Du Mont,
"Regina cæli laetare" de Paolo Lorenzani,
La Grotte de Versailles de Jean-Baptiste Lully,
Psaume 111 : “Beatus Vir” de Claudio Monteverdi,
Ballet : “Movete Al Mio Bel Suon” de Claudio Monteverdi,
Requiem en Fa majeur d’Antonio Lotti (édité en 2000, jamais joué en France à la date de notre concert en 2004),
« Christe Adoramus Te » de Claudio Monteverdi,
« Laetaniae Della Beata Vergine » de Claudio Monteverdi,
« Wohl dem, der den Herren fürchtet » (Psaume à 8 voix, 2 chœurs) de Heinrich Schütz,
Jephté, Oratorio de Giacomo Carissimi,
Missa super “ O Gloriosa Domina”, “Canzona” à 3 et Cantate à 4, “Deus in nomine tuo” de Marcin Mielczewski (programme baroque polonais, subventionné par la mairie de Paris),
Psaume “In Virtute Tua”, Psaume “Laetatus Sum “ et “Completorium” de Grzegorz Gorczycki (idem programme baroque polonais),
Concert dédié à Marc-Antoine Charpentier (2007) : « Pie jesu » et « Magnificat » à trois voix, Oratorio « Filius Prodigus » (Le fils Prodigue), Messe de Minuit.

À SUIVRE...


Gilbert Parrinello
, Directeur Musical et Chef d’Orchestre, dirige l’Ensemble Vocal et Instrumental “I Cieli Immensi”.

Gilbert PARRINELLO fait ses études au CNR de Grenoble (piano et écriture) puis à l’école normale de Musique (piano) et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (harmonie, contrepoint, fugue, orchestration).

Il travaille également le piano avec Dominique MERLET et France CLIDAT, la direction de chœur avec Philippe CAILLARD, La direction d’orchestre avec Robert DELCROIX et Henri Claude FANTAPIE. Professeur assistant de formation musicale et d’écriture au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon, il se consacrera ensuite à la direction d’écoles de musique (EMD de Clichy-sous-Bois, ENM du Raincy, Ecole Nationale de Musique et de Danse d’Yerres).

Parallèlement, il donne de nombreux concerts à Paris et en région parisienne avec l’ensemble vocal et instrumental baroque « Arca Musicalis », et dirige plusieurs projets avec des ensembles vocaux du département et de province : Nancy, Paris, Dinard, Vigneux, Yerres, Wissous, Igny...

Il est actuellement directeur Adjoint en charge du secteur musique pour l’ensemble des écoles de la Communauté d'Agglomération du Val d'Yerres (5 écoles) et chef de l’ensemble vocal et instrumental « I Ciel Immensi ».

LES CHORISTES
Profession de foi… sans profusion de voix !

Actuellement l’ensemble vocal est composé de 18 chanteurs. Nous fumes pour certains concerts seulement 15 et pour d’autres jusqu’à 22 choristes.
(Cliquez pour télécharger le diaporama en
petite ou grande version)

“I Cieli Immensi” suit à sa façon le grand mouvement d’intérêt que le public français a développé vers la musique Renaissance et Baroque. Notre chorale sait ne pouvoir rivaliser avec des ensembles importants ou prestigieux, souvent professionnels ou disposant de moyens conséquents. Cependant, peu de chœurs amateurs prennent le risque de se produire avec un petit nombre de choristes, le volume permettant souvent de combler les problèmes de qualité vocale.

Une partie de la musique de cette époque était souvent chantée par des petits ensembles, et « I Cieli Immensi » veut préserver la qualité émotionnelle de ce répertoire et cherche à créer une « couleur » qui lui soit propre. C’est cette ferveur et cette ambition qui dirigent notre travail.

Comme dans toutes les chorales, il y a un petit renouvellement normal des effectifs chaque année, avec un noyau dur cependant solide, et sans doute propre à l’esprit convivial des petits ensembles. Tout choriste se reconnaîtra néanmoins ou reconnaîtra ses “pairs” dans les “Dix Commandements du Choriste” (cliquez pour télécharger en pdf) qui sont toujours bon à relire, que l’on fasse partie d’une chorale de 150 chanteurs, ou d’un petit ensemble comme le nôtre....
En conclusion de ce paragraphe sur nos choristes, sachez, que dans le cadre de nos projets à venir (voir chapitre « Activités »), notre chef serait heureux de constituer un effectif allant jusqu’à 24 chanteurs.

Recrutement donc permanent, avec audition, et …
... Voix d’hommes privilégiées et bienvenues, comme partout !


De la fin de la Renaissance
(deuxième moitié du XVIème siècle)
à l’époque Baroque (1600-1750)..
.

...Nous recherchons et présentons des œuvres peu ou pas jouées, pour les découvir et les faire découvrir lors des concerts que nous donnons chaque année. Nous nous efforçons, pour l’instant sur Paris, de nous produire dans des lieux d’époque, correspondant au répertoire choisi et au volume vocal et instrumental désiré.

Collaborer avec des musiciens de talent

La découverte ou la redécouverte de nombreux compositeurs des époques renaissance et baroque, les techniques de jeux retrouvées ou ré-inventées pour les instruments anciens et l’engouement du public, aussi, ont permis l’éclosion de nombreux talents. Depuis une quinzaine d’années des instrumentistes et des chanteurs professionnels choisissent ce répertoire et s’y épanouissent avec enthousiasme et créativité.

Même si la situation reste difficile pour les petits ensembles, ils commencent à trouver les occasions de se produire et de se faire connaître. Mais l’intimité de ce répertoire, oblige à trouver aides et subventions, car s’il est nécessaire et souvent passionnant de faire renaître ces musiques dans des lieux appropriés, ces derniers ne peuvent souvent recevoir que peu de personnes. Un public existe, mais une plus large audience reste certainement à conquérir.

“I Cieli Immensi”, qui possède maintenant un savoir-faire notable en matière d’organisation et de production de concerts, s’associe à des instrumentistes et des chanteurs solistes de talent, spécialisés dans le répertoire baroque, et propose à ces musiciens de trouver, lors de ces concerts, un espace musical pour se faire mieux connaître. Ils peuvent ainsi interpréter des pièces purement instrumentales, ou avec chanteur(s) soliste(s), en alternance avec les œuvres présentées avec le chœur.